Dernière mise à jour: 1/07/2020 11:44 ; "Communiqué"

Bienvenue, se connecter

La création de comptes est désactivée sur le site du CENA

+ Communiqué

Communiqué

Vous avez eu sans doute connaissance des décisions du gouvernement des Pays-Bas applicables à partir du 18 mai 2020 concernant les races de chiens brachycéphales (chiens à « face plate »). Elles reviennent à pénaliser l’élevage de certaines races selon les standards en vigueur et par voie de conséquence à autoriser la modification de leurs standards. Cette décision a été prise sans aucune concertation avec la Fédération Cynophile Internationale (FCI) ni avec les Fédérations des pays détenteurs des standards concernés. Dans la liste des races concernées figure le King Charles.

Cette décision ne nous concerne bien sûr pas directement. Nous n’avons aucune possibilité d’intervenir, mais cependant elle doit nous interpeller. Elle est poussée par les mouvements « animalistes » qui considèrent que l’absence de museau pour un chien nuit à sa santé et à son bien-être animal.

Nos éleveurs de King Charles, comme ceux de Cavalier King Charles, qui aiment les races qu’ils élèvent, ont toujours eu parmi leurs objectifs la bonne santé et le bien-être de leurs chiens. Et depuis toujours notre club les aide à réaliser cet objectif en leur proposant des tests de santé et en luttant, en concertation avec la Société Centrale Canine (SCC), contre l’hyper-type. Nous désapprouvons fermement les éleveurs qui ne font pas ces tests et donc ne se préoccupent pas de la santé de leurs chiens.

Dans ces conditions, le club condamne totalement la méthode employée par les Pays-Bas et son « coup de force » et apporte tout son soutien à notre fédération la SCC et à la FCI dans leurs actions pour régler ce problème international. Il saisit cette occasion pour promouvoir auprès de tous nos éleveurs le rappel des règles de santé et de bien-être des chiens de nos deux races et la lutte contre l’hyper-type promue et demandée par la SCC.

Patrice Jauffret
Président du Club des King Charles et des Cavalier King Charles


Annexe : complément d’informations

La décision du gouvernement des Pays-Bas consiste à ne plus délivrer de pedigree aux sujets présentant certaines caractéristiques mentionnées dans les standards validés par la FCI et également à autoriser la délivrance d’un pedigree à des chiens produits selon de nouvelles normes rédigées sans concertation avec les pays détenteurs des standards et qui ne respectent pas ces standards.

Respecter le standard d’une race est parfaitement compatible avec le souci de préserver la santé et le bien-être de nos chiens. Depuis maintenant 23 ans, notre club soutient les éleveurs en leur proposant des tests cardiaques dont la finalité est d’éradiquer les tares héréditaires cardiaques et les résultats actuels prouvent leur efficacité. Nous demandons également aux éleveurs la réalisation de tests relatifs aux tares oculaires, à l’EFS et au Curly Coat, nous suivons les recherches sur les autres maladies plus rares (syringomyélie, etc.) et relayons les recommandations de la SCC pour lutter contre l’hyper-type. Un test « d’effort » a été mis au point depuis plusieurs mois pour s’assurer que les chiens à face plate n’aient aucune gène pour respirer normalement, il commence à être pratiqué et va être promu par le club qui souhaite qu’il soit généralisé. Une information plus détaillée sera donnée sur ce test dans le prochain bulletin du club. Enfin rappelons qu’un Symposium a été organisé par notre club où plus de 100 personnes dont de nombreux étrangers ont participé et où l’accent a été mis majoritairement sur la santé de nos races.

Les races visées par ces décisions et explicitement mentionnées par les Pays-Bas sont au nombre de 12 : Affenpinscher, Boston Terrier, Bulldog, Bouledogue Français, Griffon Belge, Griffon Bruxellois, Petit Brabançon, Epagneul Japonais, Epagneul King Charles, Carlin, Epagneul pékinois, Shih Tzu.

Décisions prises au Pays-Bas :

Adjusted registration procedure Based on the response of the minister, the board of the Dutch Kennel Club has decided to take the following measure: From May 18, 2020, a modified procedure applies for registration of litters of short-muzzled dogs. A FCI pedigree is only issued if the correct evidence of fulfilling the enforcement criteria from both parent dogs is given. If this evidence is not available, no pedigree will be issued.
For more information about breeding short-muzzled dogs, including the English translation of the report with the criteria of the government and our breeding strategy can be found on our website at: www.houdenvanhonden.nl/fokkenkortsnuiten (rest of the page is in in Dutch).