Dernière mise à jour: 25/05/2024 16:59 ; "Les prochaines réunions de délégation"

Bienvenue, se connecter

La création de comptes est désactivée sur le site du CENA

Notre réponse

Vous demandez une réponse du club, la voici :


MERCI soudainement de reconnaître le travail effectué et la réussite de deux dernières belles nationales d’élevage malgré le grand risque que nous faisons courir, selon vous, à nos exposants en ne désinfectant pas un immense terrain dans la campagne où la pelouse est coupée très courte et qui ne sert qu’une fois par an. Il ne faut pas oublier que les Nationales sont organisées depuis 40 ans par le Club à l’exception des années COVID, sans vous comment cela a-t-il été possible ?

Quel changement de ton et d’écriture ! vous avez commencé votre campagne de façon agressive et calomnieuse et sans doute quelqu’un vous a dit de vous calmer et de surveiller votre style et votre orthographe tant mieux mais le mal est fait. Chassez le naturel il revient au galop.

Nous sommes tellement contents de recevoir vos bons conseils :

Demander l’autorisation à la canine pour mettre en place notre nationale d’élevage. Certains d’entre nous s’occupent d’exposition qui regroupent 5000 chiens, pensez-vous que nous l’ignorons, non seulement cela a été fait mais de plus la canine régionale nous a offert des coupes !

Il n’y avait pas un vétérinaire par chien quel dommage que cela ne soit pas nécessaire, le règlement demande la désignation d’un vétérinaire référent qui était présent dans la matinée qui n’a pas jugé notre manifestation dangereuse pour la santé des chiens. La DDPP de la région ne pense pas que c’est une exposition à risque sont-ils idiots ou incompétents ? combien de chiens malades à la suite de l’exposition ?

Trop de soleil sur la date choisie par les adhérents quel dommage ! la pluie voilà ce que nous attendons tous pour une Nationale, encore une fois si vous voulez nous offrir gratuitement un hall climatisé ou chauffé quel bonheur. Pourquoi ne pas nous l’avoir proposé plus tôt.

Plusieurs clubs nous envient ce magnifique endroit. A ce propos, le club français du caniche et des chiens d’eau nous a sollicité pour se joindre à nous en organisant une mondiale et une nationale le 14 septembre 2024 la veille de notre manifestation. Va-t-il pleuvoir ou faire beau là est la question ? Plusieurs de nos adhérents ont exprimé le désir d’organiser la Nationale en septembre. Mais vu le réchauffement climatique que vous décrivez, nous envisageons de faire l’exposition à Noël. Comme cela plus de risque de coup de chaleur, plus de barnum à monter, plus de baquet d’eau à remplir. Mais prévoyez des parapluies et des pulls bien chauds.

Demander des sponsors ? quelle idée nous ne l’avons pas fait bien sûr ! Royal canin passait juste par-là, sans doute le responsable a vu de la lumière… et nous a donné des lots ainsi que de nombreux magasins comme Van De Veld, Animalo et j’en passe pour soutenir notre action pour la quarantième NE. Je précise au néophyte que vous êtes qu’il est de plus en plus difficile pour toutes les expositions de trouver des sponsors, sans doute cela vous a échappé. Notre connaissance du milieu canin nous aide beaucoup dans ce sens. Quant à voir interdire les expositions selon le vœu de PETA, vous jouez vraiment leur jeu sans doute vous sponsorise-t-il ?

Nous avons vu le ton que vous désirez mettre dans le débat et nous ne vous suivrons pas sur ce plan, l’humour est suffisant. Heureusement que vous précisez que nous sommes trop vieux, en effet l’âge est là mais cela s’appelle l’expérience. Et notre expérience se base sur le fait que nous suivons nos races depuis 25 ans pour certains voire plus et nous sommes des passionnés, bénévoles et beaucoup ont démontré leur grande valeur en élevage sur plusieurs années (pouvez-vous en dire autant ?). De plus les personnes en place l’ont été par la volonté des adhérents qui ont voté.

Quant à gagner de l’argent en élevage ? alors là nous avons tout raté ! arrivez-vous à couvrir tous les frais d’entretien, de vétérinaire, d’exposition et j’en passe…

Nous avons sollicité l’aide de plus jeunes souvent en vain à quelques exceptions près. Pas de candidats aux dernières élections et pas d’envoi de texte pour le bulletin à part quelque photos avec uniquement leurs résultats Sauf à l’exception de certains délégués qui effectuent un travail remarquable.

Le bulletin est un très gros travail et c’est vrai qu’il a été négligé l’an dernier car trop de pression et aucune bonne volonté pour apporter de l’aide mais le prochain arrive au mois d’octobre.

Bien sûr, tout le monde est très occupé et surtout quand on a la charge d’un élevage en plus d’une profession, c’est un constat. Nous ronronnons parfois c’est vrai, car comme tout un chacun, nous avons notre vie de famille et nos occupations. Certains ont un métier très prenant mais des membres du comité passent néanmoins des heures entières à travailler pour le club.

Quant aux autres élus, vous les auriez tous rencontrés à la NE si vous étiez venu. Envoyer un chien n’est pas faire acte de présence. Rechercher un CACIB facile à la même date car peu ou pas de concurrents c’est autre chose.

La profession de foi serait presque inutile pour certaines des personnes qui se présentent aux élections et qui sont bien connues de nos adhérents. Elles ont prouvé leur engagement, comme vous le soulignez, depuis de nombreuses années. Nous avons bien compris que pour vous les « vieux » que nous sommes doivent être mis en EHPAD ! Vous prétendez que personne n’est au courant des problèmes vécus en Norvège et aux Pays Bas.

C’est encore faux car le Club a signalé ce problème à plusieurs reprises et nos représentants sur leurs pages qui sont souvent consultées. Tous les éleveurs sérieux sont au courant. Nous attendons pour communiquer à ce sujet, la réponse de la Cour de cassation de Norvège. Mme Desserne et M. Dumont ont participé à une conférence vidéo à l’initiative d’un pays ami qui a été diffusée sur Facebook. Et madame Alix Jauffret aussi comme vous le soulignez.

Vous semblez pourtant très soudainement concerné, ce qui n’a jamais été le cas jusqu’à présent : vous êtes prêt dites-vous, en tant que président d’un club d’élite de faire face à toutes ces taches sans doute avec des amis qui ne se sont jamais proposés jusqu’à ce jour. « La critique est facile mais l’art est difficile »

Nous n’avons surement pas votre grande intelligence, comme vous le soulignez, mais nous avons eu l’art et l’intelligence de faire vivre le club depuis quarante ans en dépit de divergences d’opinion parfois et en tenant compte de la personnalité et des compétences de chacun et de l’actualité toujours en mouvement en ce qui concerne nos chiens.

- Votre connaissance de l’anglais vous permettra sans doute comme nous le faisons de rester en contact avec les clubs étrangers pour partager notre expérience sur le problème des tares qui sont reprochées à nos chiens, pour éviter aux animalistes de nous détruire ainsi que tous les chiens de race. Dernièrement Mesdames Sylvie Desserne et Chantal Tranchant ont rencontré le club Danois et ont parlé de ce problème (à propos, Mme Tranchant juge souvent à l’étranger et va d’ailleurs de nouveau aux Etats Unis prochainement)

- Notre protocole pour la recherche du souffle de la valve mitrale (MVD) est le meilleur en Europe, à tel point que des pays nous demandent de se baser sur nos travaux et que l’étude faite par Monsieur Dumont a été publiée sur la revue de la Société Centrale Canine et en anglais dans des articles vétérinaires.

- Bien sûr, vous serez en contact avec les vétérinaires qui nous suivent depuis longtemps et qui nous désignent comme un des Clubs le plus engagé dans cette lutte et le premier à réagir.

- Vous passerez des heures tous les jours à la saisie des échographies et au résultat des tests oculaires.

- Des journées entières à concevoir un bulletin sans apport de personne pour trouver ou écrire des articles. Envoyer des photos de toutes les spéciales, ce que les délégués ne font pas par manque de temps ou de motivation.

- Sans oublier la communication pour les nouveaux adhérents et les nouveaux éleveurs comme vous le proposez. (Éviter de leur donner des leçons d’orthographe…)

- Des journées à gérer les finances du club avec les différents paiements nécessaires et le suivi des adhésions.

Et j’en passe…, je crains que vous n’ayez plus le temps d’exercer votre métier de restaurateur… mais j’oubliais que si vous étiez président vous appliqueriez le principe du pouvoir absolu et mettriez vos sujets en devoir de vous aider… !

Le problème de la lutte contre les animalistes, qui n’ont absolument pas la notion d’un élevage sain et bien mené, est politique le savez-vous ? Et ne peut se résoudre que par la SCC en relation avec le ministère de l’Agriculture dont nous dépendons et qui s’appuie justement sur les efforts que font les clubs et bien sûr le nôtre dans la gestion des dérives et des tares. Notre Président qui est aussi un membre de la SCC suit cela de très près.

Ce qui a été mis en place actuellement : c’est la lutte contre les tares invalidantes depuis plus de 25 ans et nous sommes tout à fait transparents à ce sujet quand malgré beaucoup d’opposition nous avons imposé ces contrôles tous les 18 mois. Et contre l’hyper-type : heureusement les juges spécialistes sont là pour rappeler aux éleveurs qu’il ne faut pas aller trop loin dans les nez courts et les chiens trop bas sur pattes.

La lutte contre la syringomyélie a été abordée à plusieurs reprises et le club a aidé les éleveurs à aller dans ce sens en donnant une aide financière aux personnes qui se préoccupent de ce problème dans leur élevage. Nous avons jugé correct de ne pas rendre cet examen obligatoire car très onéreux et donc difficile à appliquer pour tous les éleveurs.

Le docteur Thibault, éminent spécialiste des problèmes neurologiques a assuré qu’une IRM valable le serait uniquement sur des appareils qui n’existent que dans trois cliniques et écoles vétérinaires et dont le coût est prohibitif. Donc nous avons estimé que rendre cet examen obligatoire rendrait les éleveurs déjà surchargés de tests et de contraintes de toutes sortes, démunis par une telle augmentation à répercuter sur le prix de vente de leurs chiots. Ce qui serait difficile à assumer pour les acquéreurs. L’élevage est un sacerdoce pour ceux qui le font bien.

Pour le reste il est évident que le site n’est pas à jour car le membre du comité chargé du site a dû faire face à des problèmes personnels et cette partie des attributions est maintenant en passe d’être résolue et le site va être mis à jour prochainement. Cela arrive à tout le monde un Burn out non ?

Quant aux commissions d’élevage, elles ont eu lieu en province et à Paris mais vous avez raison nous devons en refaire pour les éleveurs débutants comme vous.

Il est dommage que votre agressivité démontre une animosité envers certains membres du comité plus que d’un réel désir de faire bouger les choses. Mais ne changez rien, nous n’avons jamais eu une campagne si divertissante et rassurez-vous nous aimons beaucoup les animaux y compris les rats et dommage que vous soyez allergique aux piqures d’abeille. Ils sont tous les bienvenus dans notre club.

Le comité :

Séverine ABRAHAM

Claudine AUPETIT

Odyle BLANCHAR

Nathalie BOUTIN

Sylvie DESSERNE

Patrick DEWAELE

Bertrand DUMONT

Alix JAUFFRET

Roger MADEC

Elisabeth MARTINI

Alain TRANCHANT

/>