Dernière mise à jour: 10/11/2019 21:08 ; "Infos: Droit de réponse"

Bienvenue, se connecter

La création de comptes est désactivée sur le site du CENA

- NE 2019: Commentaires des Juges

Nationale d’Elevage : commentaires des juges.

Mathew Morse.
Elevage Matmor, Australie

C'est sans aucun doute l'un de mes plus grands plaisirs d'avoir l'honneur de juger mes chers Cavalier King Charles Spaniels dans le monde entier. Les cavaliers sont ma passion, en fait c’est mon obsession, depuis de nombreuses années. J’aime voir comment les éleveurs produisent de beaux chiens et organisent une exposition de grande qualité, tout en restant fidèles à notre fil directeur : le standard de la race.

Quel honneur d'être invité à votre exposition et d'avoir l'occasion de juger vos unicolores! Mon mari et moi, à l'heure actuelle, n'élevons et n'exposons que des unicolores. Cette invitation fut donc la réalisation de notre rêve. Dans l’ensemble, les Cavalier en France sont conformes à la norme et il fut agréable de voir des chiens de qualité, bien proportionnés, avec une tête harmonieuse. J’ai jugé des chiens de petite taille et j’adore voir comment les éleveurs conditionnent et toilettent leurs chiens pour en faire des spécimens de qualité supérieure, tout en respectant les normes de la race. Je dois dire que la grande majorité d'entre eux avaient une allure dégagée et empreinte d'élégance. Dans l'ensemble, les bouches étaient excellentes. La plupart des chiens avaient des mâchoires articulées en ciseaux parfaits. Très peu d’unicolores avaient des marques blanches sur leur robe.

Je crois qu’il est difficile pour les unicolores d’avoir une tête parfaite. Si le museau est légèrement trop long et si la face n’est pas remplie sous les yeux, ce sont des chiens ordinaires mais si le museau est trop court et si le stop est trop court, ils perdent rapidement la douceur de leur expression. De grands yeux foncés, ronds et brillants, des oreilles hautes, des crânes larges, des museaux remplis et développés sans excès sont ce que nous devons nous efforcer de produire. Les sillons profonds entre les yeux et les rides sur le front ne permettent pas d’obtenir l’expression souhaitée. C'est le cas dans mon pays, les fronts droits étaient un peu trop fréquents, ce qui entraînait une démarche déséquilibrée. Il en est de même pour les croupes avalées qui produisent des queues basses et à leur tour gâchent la forme générale et l'incapacité pour les membres postérieurs de se mouvoir dans des plans parallèles. Je pense cependant que beaucoup de Cavalier étaient trop timides pour se présenter en expo. Il est important de ne jamais oublier que le Cavalier est un épagneul "toy" - il doit posséder les caractéristiques de l’épagneul, ses cousins plus grands - il doit donc être sportif, bien proportionné, joyeux, plein d’allant, gracieux dans ses déplacements, avec un pelage soyeux et une expression douce , mais être un « toy » exige qu'il soit de petite taille, avec un regard vif, une expression d’une grande douceur, des oreilles aux franges abondantes et toujours gracieux et élégant dans ses mouvements.

Je tiens à nommer quelques chiens qui m'ont vraiment marqué lors de cette exposition. Comment ne pas être impressionné par mon mâle Champion et vainqueur du Best in Show, Ch Miel Pop's De La Féerie De Broceylande, un magnifique ruby. Il a une stature masculine, il est beau, majestueux, dynamique et d'une taille idéale. Sa robe est d’une couleur intense. Il a de grands yeux, une excellente ligne de dos et une queue bien attachée qu’il porte joyeusement. Ce chien attire le regard. Sa beauté et sa joie de vivre font plaisir à voir. A la fois beau et élégant, il est incontournable et il a certainement été le champion de cette exposition.

Mon gagnant CACS et Meilleur Adulte, le noir feu Mango Miam Miam Miam De La Féerie De Broceylande, à mon grand plaisir et à ma grande surprise, était le frère du gagnant BIS. Il est vraiment débonnaire et aristocratique. Ses grands yeux noirs et son museau attirent votre attention. Epaule bien équilibrée, excellente ossature, excellente angulation arrière, excellente robe, il est vraiment magnifique. J’ai jugé d’autres chiens inoubliables : un ruby noble et raffiné Turret Bank Magic Circle, mon gagnant de la RCACS, une femelle noir feu sensationnelle qui cumulait l’élégance et la grâce, Turretbank Magical Mystery mon vainqueur CACS et le petit ruby Bonitos Companeros Sunset qui a remporté le RCACS. J'ai aussi été gâté dans les classes de vétérans avec des chiens de qualité qui étaient un modèle pour les jeunes.

Patrice and Alix Jauffret, votre club est tout simplement fantastique et les hôtes sont merveilleux. Nous n'aurions pas pu être mieux pris en charge ou mieux accueillis. L'ambiance de votre exposition était excitante et ce fut un grand plaisir pour moi de travailler avec mes co-juges Sylvie Desserne, Guillaume Tytgat et Chantal Tranchant. Je déteste l'admettre, mais je ne parle pas très bien le français, alors merci à Nathalie Boutin qui a été une secrétaire excellente et patiente et à Bertrand Dumont pour avoir pris le temps de nous expliquer exactement ce qui se passait.

Cette visite dans votre pays a été une expérience inoubliable. Nous aimons la France ! La campagne, la nourriture, le vin et, bien sûr, vous et vos Cavalier.

Merci à Huguette Hoffmann qui a traduit le texte original de Mat Morse en anglais.



An Overview of The French National
Mathew Morse (Matmor, Australia)


It is undoubtedly one of my greatest pleasures to have the honour of judging my beloved Cavalier King Charles Spaniels in different parts of the world. Cavaliers have been my passion, well in fact my obsession, for many years. I love to see how breeders are trying to produce quality dogs, condition a superior show exhibit, yet still remain faithful to our blueprint: the Breed Standard.

What an honour to be invited to judge at your show and indeed the opportunity to judge your wholecolours! My husband and I, at present, only breed and exhibit wholecolours, so this appointment was a dream come true. Cavaliers on a whole in France are in a great place, you certainly have dogs that conform to the standard and it was refreshing to see dogs that were not overdone, excessive in head nor did I see many dogs lacking in substance and quality. What comes to mind are exhibits that were reasonably uniform in size and most exhibited compactness of form. I have to say that the vast majority were sound in their movement and construction. Mouths overall were excellent. Clean scissor bites were found in the majority of exhibits. Very few whole colours had too much white.

I believe that wholecolour heads can be difficult to get right. If they are slightly too long in muzzle and are lacking adequate width of skull they are plain, but alternatively, if too short in muzzle and deep in stop they quickly adopt a mean foreign expression. Dark large round lustrous eyes, high set ears, broad skulls, muzzles filled and developed without excess are what we must strive to produce. Deep furrows between the eyes and wrinkling over the forehead do little to enhance the desired expression. As is the case in my part of the world, upright front assemblies were a little too common resulting in a short stepping and stilted gait, as were steep croups which produce low set tails and in turn spoil the overall shape and the inability to drive from behind. I thought, however, the greatest concern was many temperaments were not robust enough to cope with the business of the occasion. It is important that we never forget the Cavalier is a toy spaniel – he must possess the spaniel characteristics of his larger cousins thus being sporing, sound, merry, level and powerful when moving with a silky coat and a generous expression but being a toy demands he to be small in stature, having glorious eyes and a gentle intoxicating expression, lavish ears and furnishings and still being graceful in outline and elegant in action.

I wish to acknowledge a few exhibits that really stood out for me on this occasion. How could one not be impressed with my Champion male and the eventual Best in Show winner, Ch Miel Pop’s De La Feerie De Broceylande, a glorious ruby. Handsome and regal and whilst of an ideal size, he is masculine in stature and also dynamic on the move. Richest colour and in wonderful coat and condition. Large eyes and excellent heapiece. The best of hard toplines and a well set tail that was used to advantage. This dog fills the eye, he exudes quality and his joy of life is a pleasure to behold. On both the stack and move he is unmissable and he certainly was the frontrunner on this occasion.

My CACS and Best Adult winner, the black and tan Mango Miami De La Feerie De Broceylande, to my delight and surprise, was litter brother to the BIS winner! He is ever so debonair and aristocratic. His dark eyes captured your attention and his glorious headpiece was just the start of his appeal. Good lay of shoulder and well boned for size. Ribcage well developed and adequate angulation through the rear. He is ever so glamorous and his coat was superbly turned out. Other memorable exhibits include the refined and noble ruby Turretbank Magic Circle my RCACS winner. A sensational black and tan female who encapsulated elegance and grace Turretbank Magical Mystery my CACS winner and the pint sized feminine ruby Bonitos Companeros Sunset took the RCACS. I was also spoiled through the veteran classes with some quality stars still showing the youngsters how to do it.

Patrice and Alex Jauffret, the committee of your club is simply fantastic and indeed wonderful hosts. We could not have been better looked after or made to feel more welcome. The atmosphere of your well run show was exciting and my co-judges Sylive Desserne, Guillaume Tytgat and Chantal Tranchant were a pleasure to work alongside. I hate to admit it but my French is terrible, so thank you to Nathalie Boutin who was a patient and excellent steward and critique scribe and to Bertrand Dumont for taking the time so we knew exactly what was going on.

This visit to your country was such an unforgettable experience. We love France! The countryside, the food, the wine and of course you and your Cavaliers.



Chantal Tranchant.
La Fieffe au Songeur

J’ai jugé 23 king Charles lors de notre Nationale d’élevage 2019 avec un grand plaisir, il est triste de voir de moins en moins de chiens en exposition et de moins en moins de naissances dans notre race, 55 en 2017 et 65 en 2018.

Cependant, il y avait réellement de quoi me satisfaire de par la qualité des King Charles présents, de belles têtes et expressions typiques, des dos solides avec une ligne de dos bien tendue à la marche, des poitrines en grande majorité avec des côtes bien cintrées, d’excellentes ossatures. J’ai vu plusieurs excellentes attaches de fouet et croupes dans des femelles d’âge (6 ans et 7 ans ½), ces chiennes possèdent de grandes qualités de construction et il est encourageant d’imaginer qu’elles l’ont forcément transmises à leur descendance. Mon meilleur de race est sans appel un King Charles qui réunit de toutes les qualités que l’on recherche et sa démarche fait la démonstration du caractère sain de sa construction.

Je félicite le travail des éleveurs qui savent préserver un ensemble de qualités qui étaient bien présentes à Nevers, ceci est très ardu dans une race à faible effectif. Dans mon esprit, il est nécessaire de mettre en avant ce travail de sélection en ne récompensant que ces sujets de qualité, notre race en tirera forcement le plus grand profit, j’ai confiance en l’avenir…

Guillaume Tytgat.
Elevage de Bettignies

C’est avec un grand plaisir que je me suis vu accomplir la responsabilité de juger lors de notre dernière Nationale d’Elevage les tricolores, marquage qui m’est très cher car elle est ma couleur préférée et aussi la couleur de mon premier Cavalier, mais également à mes yeux une des couleurs des plus difficiles à produire. J’ai eu beaucoup de plaisir à juger nos chers compagnons en gardant bien sûr en tête le standard de notre race et le but de la nationale d’ELEVAGE dont la définition est de sélectionner et décerner des qualificatifs aux futurs reproducteurs afin d’améliorer cette race qui nous est si belle. Je n’ai pas hésité à ne mettre dans certaines classes qu’un ou deux « excellent » aux sujets présentés. La qualité des femelles était supérieure à celle des mâles avec et heureusement quelques sujets sortant du lot. Pour ma part beaucoup trop de Cavaliers mâles avaient souvent des croupes avalées et des ports de fouet trop hauts, ainsi qu’un certain nombre de sujets ayant extrêmement de blanc dans l’œil, ce qui pour moi fausse l’expression de nos chers compagnons qui doivent de par leur regard et cette expression dégager une extrême douceur. Je profite pour encore remercier le CENA pour cette confiance accordée ce jour là et aux exposants venus si nombreux sous mes jugements.

Sylvie Desserne.
Vilfloriane

Le texte ne nous est pas parvenu.