Dernière mise à jour: 10/11/2019 21:08 ; "Infos: Droit de réponse"

Bienvenue, se connecter

La création de comptes est désactivée sur le site du CENA

Note aux juges

Le 20 mars 2019

Note à l’attention des juges des Cavalier King Charles et des King Charles

Chers collègues,

Lors du dernier comité, nous avons constaté des divergences dans les qualificatifs et les appréciations de nos chiens en exposition, ce qui entraine des incompréhensions de la part des exposants.
En conséquence, les juges issus de nos deux races se sont réunis et ont travaillé sur les commentaires du standard du Cavalier King Charles et du King Charles.
Il est en effet de notre devoir commun de chercher à limiter les disparités de jugements et d’attribution des qualificatifs. Dans cette note, il ne s’agit pas de réécrire le standard, mais plutôt de mettre en avant certains points qui sont importants pour chacune de nos races et vis-à-vis desquels nous constatons actuellement une dérive.
Nous vous demandons par ailleurs de continuer à mentionner dans vos commentaires les qualités des chiens que vous examinez, mais également de mentionner leurs défauts, et bien entendu de veiller à l’adéquation entre vos commentaires et le qualificatif final.


1. Le Cavalier King Charles

Le Cavalier est un petit chien de compagnie (toy spaniel entre 6 et 10 kg) qui n’est en aucun cas un chien lourd ni en tête, ni en corps. Il ne doit néanmoins présenté aucun des signes connus de nanisme. Au niveau de la tête, ce sont ses grands yeux ronds et sombres, sans blanc apparent, qui lui confèrent son expression douce.
Le crâne est presque plat et avec une attache d’oreilles haute. Nous recommandons d’être attentifs aux crânes trop arrondis souvent assortis d’oreilles implantées bas ou trop en arrière.
Le stop est ouvert (l’angle entre le chanfrein et le front est supérieur à 90°) et modéré, avec une bonne hauteur de front. Le chanfrein est droit, d’environ un tiers de la longueur du crâne du stop à l’occiput. Il faut éviter les babines exagérées.
Il faut également veiller à l’équilibre des proportions du corps. La longueur du corps est très légèrement supérieure à la hauteur au garrot (Attention on constate actuellement des chiens trop bas sur pattes). La ligne de dessus est solide, et l’attache de fouet se situe dans le prolongement de la ligne de dos ; la croupe est droite (non avalée). Attention actuellement aux ports de fouet très gai voire recourbés sur le dos, toutefois le fouet légèrement plus haut que la ligne de dessus est toléré.
Les angulations sont marquées à l’avant et à l’arrière, et permettent une démarche fluide avec une bonne poussée.
Le tempérament du Cavalier est joyeux et équilibré.
Une fourrure excessive n’est pas typique de la race. Idéalement on recherche une répartition harmonieuse des couleurs chez les particolores.

Partant de cette analyse, on refusera systématiquement le qualificatif Excellent :
- aux chiens ayant des têtes lourdes avec des crânes larges et des stops très marqués,
- aux chiens avec des crânes trop ronds associés à des oreilles attachées basses,
- aux chiens avec un chanfrein vraiment trop court qui évoque le King Charles,
- aux chiens prognathes après 18 mois,
- aux chiens avec des croupes avalées associées à des mauvais ports de fouet et des angulations arrière droites,
- aux chiens craintifs (ou évidemment agressifs),
- aux unicolores présentant de larges plastrons blancs.


2. Le King Charles

Le King Charles est un chien court avec de l’ossature et une tête d’un volume important proportionnellement à son corps.
Il a de grands yeux sombres avec une expression douce. Les yeux ne sont ni proéminents, ni divergents. L’attache d’oreilles paraît basse en raison d’un crâne bien en dôme tant de profil que de face ; elle est située juste au-dessus de la ligne de l’œil.
La truffe remouchée se situe au niveau de la ligne de l’œil. La mâchoire inférieure doit être large avec un léger prognathisme inférieur qui souligne le menton. La lèvre supérieure sans être pendante doit donner un « joli fini de bouche ».
L’ossature doit être forte avec côtes rondes (plus que celles du Cavalier). Idéalement, le corps du King s’inscrit dans un carré. La ligne de dessus est droite, avec une croupe qui n’est pas avalée.
Le caractère du King Charles est réservé mais il n’est en aucun cas craintif.
Partant de cette analyse, on refusera systématiquement le qualificatif Excellent :
- à un King Charles peureux, qui ne marche pas ou qui marche très mal,
- à un chien qui présente une absence de dôme,
- à un chien dont le volume de la tête est trop petit par rapport au corps,
- à un chien dont l’arrière-main manque de solidité ou présente des défauts fonctionnels (rotules déficientes),
- aux unicolores présentant de larges plastrons blancs.

Attention à trop de tolérance parce que c’est une race rare.